Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voici les conditions à remplir pour devenir résident fiscal à Monaco

En règle générale, la résidence fiscale à Monaco est prouvée par l’obtention d’un certificat de résidence fiscale délivré par les autorités de la Principauté, appelé « certificat à des fins de formalités fiscales ».

Comme il n’existe pas de loi sur l’impôt sur le revenu des personnes physiques à Monaco, il n’y a pas de définition du contribuable comme dans d’autres juridictions, mais une définition des personnes considérées comme des résidents fiscaux et donc habilitées à demander un certificat fiscal.

Les conditions d’obtention d’un certificat de résidence fiscale sont précisées dans l’Ordonnance Souveraine n° 8.372 du 26 novembre 2020, ces conditions étant contrôlées par le gouvernement monégasque et les autorités monégasques.

Comment obtenir un certificat fiscal à Monaco ?

Pour obtenir le certificat de résidence fiscale à Monaco susmentionné, une personne doit :

  • Prouver qu’il est titulaire d’un titre de séjour administratif ou d’une carte de séjour en cours de validité ;
  • Déclarer sur l’honneur qu’il remplit les critères de résidence fiscale, c’est-à-dire avoir son « foyer » à Monaco en passant plus de 183 jours dans le pays ou avoir son centre d’intérêt économique à Monaco ;
  • Prouver qu’il/elle occupe un logement à Monaco, c’est-à-dire prouver sa résidence à Monaco au cours de l’année écoulée (qu’il/elle soit propriétaire, locataire ou qu’il/elle cohabite avec quelqu’un) au moyen de factures de services publics, de contrats de location et d’autres preuves admises par la loi monégasque ;
  • Fournir tout autre document qui pourrait être demandé par l’administration si les documents susmentionnés ne suffisent pas à démontrer une solide résidence dans le pays.

Dans le cas que nous avons mentionné ci-dessus, nous constatons que l’Administration monégasque exige souvent des documents supplémentaires pour s’assurer de la réalité de la résidence. Des documents tels que les factures d’électricité d’une maison (voir notre article « Acheter une maison à Monaco« ) ou les relevés bancaires des demandeurs.

En pratique, le certificat de résidence fiscale est très important lorsque vous avez des relations économiques, personnelles ou de présence dans d’autres juridictions (par exemple, famille résidant en dehors de Monaco, nombreuses propriétés en dehors de Monaco, etc.)

Comment être considéré comme résident fiscal à Monaco ?

Lié: Les taxes de Monaco pour les étrangers

Comme indiqué précédemment, pour obtenir un certificat fiscal, il est nécessaire d’avoir un domicile ou un « foyer » établi à Monaco. Pour ce faire, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • passer 183 jours à Monaco ou ;
  • en renforçant vos liens économiques avec le pays.

Pour ceux qui souhaitent passer moins de 183 jours à Monaco, il est recommandé de renforcer les liens économiques en augmentant la richesse et l’activité économique dans le pays.

Cela peut se faire en investissant dans des banques monégasques, en achetant des biens immobiliers, en établissant un family office ou en créant une entité de prestation de services.

En outre, le fait d’avoir des enfants inscrits dans des écoles locales ou que votre partenaire réside avec vous à Monaco peut renforcer votre statut de résident fiscal.

Bien que ces mesures puissent réduire de manière significative le séjour de 183 jours requis, il est important de s’assurer que vous ne passez pas plus de jours dans une autre juridiction qu’à Monaco, car cela pourrait conduire à d’éventuels contrôles fiscaux à l’étranger. Bien entendu, il s’agit là d’hypothèses générales et nos conseils professionnels sont essentiels pour obtenir de bons résultats.

Pourquoi devenir résident fiscal à Monaco ?

L’un des principaux attraits de Monaco est son régime fiscal favorable aux personnes physiques. D’une manière générale, le droit monégasque n’impose pas d’impôt sur le revenu aux personnes physiques agissant dans le cadre de leurs activités privées et d’investissement.

Monaco ne prélève pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques, donc Monaco ne prélève pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques, à l’exception des ressortissants français. Les ressortissants français sont considérés comme des résidents de France même s’ils vivent la majeure partie de l’année à Monaco ou s’ils remplissent les conditions de résidence fiscale. Les autres nationalités ne paient pas d’impôt sur le revenu à Monaco tant qu’elles remplissent les conditions pour être considérées comme des résidents fiscaux à Monaco.

Outre l’exonération de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, la vie à Monaco présente d’autres avantages :

  • Il n’y a pas de règles relatives aux CFC (Controlled Foreign Corporation), de sorte que les gains perçus indirectement par l’intermédiaire de sociétés offshore ne sont pas imposés à Monaco.
  • Il n’y a pas d' »impôt sur la fortune ».
  • Pas d’imposition sur les plus-values.
  • Pas d’imposition sur les dividendes.
  • Pas d’imposition sur les produits structurés, etc.

Comment devenir résident de Monaco ?

Si vous souhaitez obtenir une résidence à Monaco, il vous suffit de demander aux autorités le permis Monaco residency.

Les ressortissants de l’UE et de l’Espace économique européen doivent simplement être munis d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité avant d’entamer toute procédure et de remplir les formulaires du gouvernement monégasque, pour autant qu’une série de conditions soient remplies.

Comment faire le premier pas ?

Chez MonacoAdvisers, nous aidons depuis des années les entrepreneurs, les particuliers fortunés, les sportifs et les personnes issues du monde des crypto-monnaies à transférer leur résidence fiscale à Monaco.

Notre présence et nos contacts à Monaco font de nous un partenaire de voyage idéal pour cette tâche ardue. Si vous avez des questions sur Monaco et que vous souhaitez que nous vous aidions dans vos démarches, écrivez-nous à [email protected].

Si vous souhaitez changer de résidence fiscale et que vous n’êtes pas certain de la destination idéale, nous vous recommandons de télécharger gratuitement et de lire notre rapport actualisé « The definitive guide to living and paying taxes in Monaco » (Le guide définitif pour vivre et payer ses impôts à Monaco), disponible ci-dessous.

Par Marc Cantavella (conseiller fiscal international et planificateur de patrimoine)

Picture of Andreu Capmajó
Andreu Capmajó

Tax director

Télécharger notre rapport gratuit en anglais

"The definitive guide to living and paying taxes in Monaco"​

  • Explication du système fiscal
  • Comment obtenir la résidence
  • Conseils pour vivre à Monaco

Toutes les communications sont cryptées et traitées avec une confidentialité absolue. Vos données ne seront jamais communiquées à des tiers.